Ashinaga Sénégal marque le début de ses activités 2017/18 !

Vendredi 3 novembre, près de 100 personnes ont assisté à une cérémonie marquant le début des programmes 2017 d’Ashinaga Sénégal. Parmi les personnes présentes, il y avait 19 candidats pour le programme de bourse de l’Initiative d’Ashinaga pour l’Afrique (IAA), 20 élèves boursiers du programme pour l’enseignement élémentaire, 5 étudiants boursiers du programme pour l’enseignement supérieur au Sénégal, ainsi que des membres du staff et des stagiaires des quatre coins du monde. C’était la première fois que les étudiants de tous les programmes d’Ashinaga avaient l’occasion de se rencontrer.

Au SenseCampus dans le quartier de Mermoz à Dakar, la cérémonie d’ouverture a permis à trois membres éminents de la famille d’Ashinaga d’effectuer un discours. Mme Yukie Seki, Directrice de l’éducation et des admissions pour l’IAA, a décrit son expérience quant à son enfance dans un milieu rural et comment son ambition l’a conduite à intégrer une université nationale où elle a étudié l’ingénierie électrique. Elle a donné de précieux conseils au sujet des carrières des étudiants. M. Tounkara, Président d’Ashinaga Sénégal, a exposé l’évolution d’Ashinaga Sénégal depuis son lancement avant de présenter les défis de l’éducation en Afrique. Le directeur d’Ashinaga Sénégal, M. Nakamizu a partagé le parcours qui l’a amené à travailler chez Ashinaga et comme cela a changé au cours des années sa perspective concernant la question de la richesse.

Plus tôt dans la journée, une séance de questions-réponses a eu lieu avec les étudiants du Camp d’Études et Seki-san. Cette dernière a partagé des idées d’une importance inestimable concernant la vie et l’éducation. En mélangeant français anglais et japonais, la conversation est allée des attentes d’Ashinaga envers les étudiants à l’importance de la persévérance et l’expérience de Seki-san en tant que première femme ingénieure de la compagnie Hewlett-Packard.

La cérémonie a également marqué la fin d’une semaine d’orientation très chargée pour les candidats du Camp d’Études de l’IAA. Dans sa troisième année d’existence, le camp a accueilli dix-neuf étudiants – sélectionnés parmi presque 900 candidats – originaires de 15 pays d’Afrique subsaharienne francophone. Cette année, Ashinaga Sénégal commence aussi un nouveau programme dans lequel cinq étudiants (du Burundi, Sénégal, Côte d’Ivoire, RDC et de Madagascar) étudieront au Japon. Lors de la cérémonie, deux des étudiants, Issa (du Mali) et Nilaina (de Madagascar), ont prononcé un discours et exprimé les défis rencontrés auparavant en termes d’accès à l’éducation, leurs espoirs pour le Camp d’Études et leurs ambitions pour l’avenir. Rassemblant plus de 26 nationalités au total (étudiants, stagiaires et staff confondus), le camp promet d’être une expérience d’apprentissage diversifié, motivant et enrichissant.

Outre le Camp d’Études de l’IAA, la cérémonie a permis de célébrer les programmes locaux d’Ashinaga Sénégal, initiés en 2016. Maïmouna Kouaté, la première étudiante à finir ses études avec le soutien d’Ashinaga Sénégal, a décrit son expérience universitaire ainsi que ses espoirs pour l’avenir. D’autres boursiers ont également donné des discours, à l’instar de Moussa, actuellement étudiant à l’université, et Mohammed, un élève d’école primaire.

La cérémonie s’est terminée avec un cocktail de spécialités sénégalaises. Ce fût un agréable moment d’échange entre les participants des différents programmes d’Ashinaga Sénégal, qui en ont profité pour partager des histoires personnelles ! Les étudiants d’Ashinaga, grands et petits, se sont assis ensemble afin de prendre des photos et d’admirer leurs nouveaux t-shirts d’Ashinaga Sénégal. Juste avant de quitter l’événement, l’ensemble de la famille a pris une photo de groupe.

Même si la plupart des invités de la cérémonie venaient tout juste de se rencontrer, un fort sentiment d’unité et de solidarité est né. Au fur et à mesure que les participants quittaient les lieux de la cérémonie, l’écho de leur réjouissance et de leur excitation pour les étapes à venir s’est fait sentir.

This post is also available in: English

Ashinaga Sénégal félicite sa première étudiante diplômée