Les étudiants d’Ashinaga France ont participé à leur tsudoi !

 

 Au cours de cette année j’ai rencontré beaucoup de difficultés (…), mais grâce au tsudoi j’ai pu me remotiver pour reprendre un bon envol grâce aux conseils qui m’ont été donnés.” 

 

En ce début d’année 2019, Ashinaga France a organisé deux tsudoi: l’un pour les 24 boursiers francophones actuellement en France, l’autre pour les 5 boursiers anglophones étudiant en Europe continentale. 

 

Les deux événements ont commencé par quelques mots de la directrice, Samantha Smith, qui a rappelé le but de ces tsudoi : donner un aperçu aux étudiants de divers outils à leur disposition qui leur permettront d’atteindre leurs objectifs en matière de compétence en leadership.

Les étudiants ont ensuite participé à plusieurs sessions variées à travers les deux journées : comment faire un Business Plan, comment trouver des stages ou des activités pour l’été.

Ils ont également reçu une introduction à la santé mentale. Le but était de les sensibiliser aux difficultés émotionnelles pouvant impacter négativement leur vie étudiante et quels étaient les conseils d’organismes professionnels. Des moments entre étudiants ont été organisés  pour leur donner l’occasion de se retrouver entre eux et d’avoir un moment personnel pour pouvoir s’échanger des astuces sur la vie étudiante avant de finir par une élection des étudiants représentants de chaque cohorte.   

Par ailleurs, en plus de ces quelques présentations sur les divers outils à disposition pour les soutenir dans leur développement en tant que futur leader, les étudiants ont eu l’occasion d’interagir avec plusieurs intervenants. Ils ont déjeuné avec Mme Tominaga-Carpentier, Présidente d’Ashinaga France, venue partager un moment de convivialité et donner des conseils avisés à tous. Nous avons aussi eu une intervention sur l’Objectif de Développement Durable n°4 présentée par une spécialiste de l’UNESCO, Mme Florence Migeon. Cette session a été très appréciée de tous les étudiants et leur a permis d’en apprendre plus sur l’importance de l’éducation ainsi que le rôle de l’UNESCO.  Une sortie dans une galerie de photographes d’Afrique subsaharienne fut par ailleurs organisée pour les étudiants anglophones autour de la problématique du capital culturel. 

“Il y avait une bonne ambiance comme d’habitude. Il y a toujours cet esprit de famille que je trouve important.” 

 

Quelques étudiants ont également effectué un appel vidéo avec les candidats suivant actuellement le Camp d’Etudes à Ashinaga Sénégal. Ce fut l’occasion de découvrir d’autres membres de la famille Ashinaga et aux étudiants actuels de donner des conseils et partager leurs expériences. L’importance de nouer des liens entre les différentes cohortes fait partie de la philosophie d’Ashinaga, et les cohortes actuelles prennent ce rôle très au sérieux.

Enfin, c’est avec beaucoup d’énergie malgré ces deux journées intenses que le tsudoi s’est terminé en fin d’après-midi. Les étudiants sont rentrés dans leur ville d’études avec de nouveaux outils pour avancer dans leur parcours de leadership et la motivation à faire de leur mieux. 

 

“Depuis que j’ai intégré ce programme, (…) j’ai acquis une solide culture générale en apprenant de nouvelles choses, j’ai découvert de nouvelles passions, je vois mes progrès dans différents domaines et je veux continuer à toujours m’améliorer, progresser et apprendre.” 

 

 

 

This post is also available in: English

Cérémonie d’ouverture des programmes universitaires d’Ashinaga Sénégal