Salle de Presse

Restez informé(e)s

Le Journal de la Famille d’Ashinaga

Ce journal bimensuel rassemble toutes les nouvelles saisonnières d’Ashinaga, y compris les histoires des étudiants que nous soutenons et de leurs tuteurs. Ce journal est uniquement disponible en japonais.

Recevez un abonnement par courrier (résidents Japonais seulement)
*Frais d’abonnement annuel de 1500¥

Bulletin International de Kokorozashi

Ce bulletin trimestriel porte sur les activités d’Ashinaga à l’étranger et présente des récits de nos étudiants ainsi que des mises à jour sur les progrès de l’Initiative Ashinaga en Afrique. Il est disponible en Anglais, Français, Portugais et Japonais.

Edition English French Japanese Portuguese
Spring 2017 HQ (11 MB)
LQ (1 MB)
HQ (11 MB)
LQ (1 MB)
HQ (11 MB)
LQ (1 MB)
HQ (11 MB)
LQ (1 MB)
Winter 2017 HQ (11.9 MB)
LQ (1.7 MB)
HQ (11.9 MB)
LQ (1.7 MB)
HQ (12.2 MB)
LQ (2 MB)
HQ (11.9 MB)
LQ (1.7 MB)
Summer 2016 HQ (10.7 MB)
LQ (3.9 MB)
HQ (10.7 MB)
LQ (3.9 MB)
 HQ (10.6 MB)

Demandes des médias

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les activités d’Ashinaga, des images ou d’autres supports à des fins médiatiques, veuillez nous contacter.

Les personnes et les organisations souhaitant utiliser notre logo doivent consulter notre guide de l’image de marque.

Demandes des médias

Derniers communiqués de presse

Vous trouverez ci-dessous une liste des derniers communiqués de presse d’Ashinaga en Anglais.

[À venir]

Publications

Ashinaga-undō to Tamai Yoshiomi (Le mouvement Ashinaga et Yoshiomi Tamai)

Iwanami Publishers, 2003
Écrit par Yoshiya Soeda, Professeur Émérite de l’Université de Tsukuba
3 000 ¥(en Japonais)

Un récit des 40 ans d’histoire du mouvement Ashinaga, l’un des premiers mouvements d’aide aux orphelins. Ce livre raconte l’histoire de Yoshiomi Tamai et de ceux qui l’entourent, révélant la camaraderie qu’ils partageaient et les épreuves atroces qu’ils ont surmontées.

Consultez la librairie la plus proche pour acheter un exemplaire. Disponible seulement au Japon.

Jisatsu-te ienakatta (Je ne saurais dire suicide)

Éditeurs Sunmark, 2002
Compilées par le comité de rédaction des Orphelins de Victimes de Suicide et Ashinaga
Disponible en livre de poche. 600 ¥ (en Japonais)

« Je ne vais plus la fuir. Je veux vivre la vie au maximum! »
Ce livre est un aperçu des pensées les plus profondes des enfants qui ont perdu leurs parents à la suite d’un suicide. La première collection de son genre au Japon, composée de lettres d’écoliers et de mères, envoyées de partout au Japon

Consultez la librairie la plus proche pour acheter un exemplaire. Disponible seulement au Japon.

Kuroi Niji–Hanshin Dai-Shinsai Ijitachi no Ichinen (L’Arc-En-Ciel Noir–Les Orphelins du Grand Tremblement de Terre de Hanshin Un An Plus Tard)

Éditeurs Kosaido, 1996
Écrit par Ashinaga
Edité par Yoshiya Soeda, Professeur Émérite de l’Université de Tsukuba
1 300¥(en Japonais)

Pour les orphelins du Grand Tremblement de Terre de Hanshin, les cicatrices émotionnelles ne sont toujours pas guéries. Ce livre compile le déferlement d’orphelins qui ont perdu leurs parents en un instant, ainsi que les précieux témoignages de 204 ménages qui ont perdu un membre de leur famille parmi les décombres de la catastrophe.

Commander

Sekai no Ijitachi Hyaku-nin no Yume (Rêves de 100 orphelins du monde)

Iwanami Publishers, Édition Junior, 2006
Compilé par Ashinaga
840 ¥(en Japonais)

Cent élèves orphelins de 16 pays, dont le Japon, se sont rassemblés pour partager leur peine, leurs difficultés et leurs espoirs pour l’avenir. Chaque victime avait perdu ses parents à la suite de catastrophes naturelles, du terrorisme, de la guerre ou du VIH / SIDA. Publié en couleur avec des illustrations pertinentes. Une lecture recommandée pour les adultes ou les enfants.

Consultez la librairie la plus proche pour acheter un exemplaire. Disponible seulement au Japon.

Dakara, Ashinaga-undō wa suteki da (Et c’est pourquoi le mouvement Ashinaga est merveilleux)

Éditeurs Hihyo-sya, 2010
Écrit par Yoshiomi Tamai
1600¥(en Japonais)

La perte de sa mère dans un accident de la route et de sa femme à la suite d’un cancer ont été les points de départ de ce militant social. Ce livre est un récit de la chronique en série du journal d’Ashinaga, qui a parlé, pendant plus de 40 ans, à tous les étudiants orphelins de leur chagrin partagé.

Commander

 

This post is also available in: English